S E M I N A I R E   d e s  M I S S I O N S Congrégation du Saint-Esprit (Spiritains) CHEVILLY-LARUE   (Val de Marne) Les Religieuses qui sont au service de la Communauté des Anciens Attention de la Providence,  juste retour des choses ?  Les Religieuses qui sont dans notre communauté,  toutes de nationalité Indienne,  font partie d'une Congrégation fondée en 1853  par un Missionnaire français de la Société des Missions Étrangères de Paris,  le Père Joseph Ravel,  originaire lui-même de Sisteron  au diocèse de Digne. Les intuitions du Fondateur:  Je voudrais que cet établissement eut une porte ouverte à toutes les vraies vocations à l'état religieux; que nous puissions en retirer les secours pour tous les genres de bien possibles...  Qu'on put employer ses membres à toutes les oeuvres si diversifiées de la charité chrétienne accessibles à des femmes : ainsi soins spirituels, soins corporels des enfants, des vieillards, de tous les âges, sexes et condition, autant que les circonstances et la prudence le permettront. Elle compte plus de 830 sœurs, réparties en 140 communautés dans 23 diocèses de l'Inde, en Zambie, en Italie, en France. En Inde 100 œuvres d'éducation 4 hôpitaux et 20 dispensaires 40 œuvres d'aide aux enfants, femmes, personnes âgées,  malades de la polio  5 communautés paroissiales. En Italie: Deux communautés en 1986 En France : Au diocèse de DIGNE en 2001: 3 sœurs pour la maison de retraite du diocèse à Digne Au diocèse de STRASBOURG : 4 sœurs pour la maison de retraite des Spiritains à Wolxheim en 1991 3 jeunes sœurs en études d'aides-soignantes à Thal-Marmoutiers Au diocèse de CRETEIL :  6 sœurs pour la communauté spiritaine de Chevilly-Larue en 1988 A NANTES en 2007 et à MARSEILLE en 2008: 5 Sœurs pour les maisons des  Apprentis d'Auteuil. Le Père Joseph RAVEL, né le 24 août 1824 fait ses études à Sisteron,  puis à Digne. Il est prêtre le 17 juin 1848 dans la Société des Missions étrangères de Paris.  Il est envoyé en Inde en décembre 1848, arrive à Pondichéry et apprend la langue Tamoul.    Il est affecté au diocèse de Coïmbatore et reçoit la charge de deux paroisses. Parmi ses jeunes paroissiennes, Savariammal, âgée de 18 ans et deux autres jeunes filles veulent devenir religieuses.  Le Père Ravel achète une petite maison et le 21 novembre 1853,  fête de la Présentation,  ce fut la naissance de la Congrégation. En 1859, la maison-mère se transporte à Coïmbatore, mais la Congrégation qui grandit doit réponde aux demandes d'un grand nombre d'Évêques des diocèses de l'Inde.  En 1926 la congrégation devient Congrégation diocésaine, en 1946 elle est agrégée à l'Ordre de Saint-François d'Assise,  en 2001, elle devient Congrégation  de droit pontifical.  Le Père Ravel qui n'avait cessé de pratiquer un ministère pastoral intensif, contracta une grave maladie qui l'empêcha de suivre comme il l'aurait voulu la Congrégation qu'il avait fondée. En 1877, il est affecté à Connour et nommé recteur du séminaire.  C'est là qu'il mourut le 31 janvier 1881 à l'âge de 56 ans Aucun n'en sera exclu, mais tous ces services devront être pratiqués de façon à faire de cette modeste communauté, aux yeux de tous, comme un enseignement vivant de la grande loi de charité, vrai fondement et bel abrégé de notre sainte religion. Maison-Mère de Coïmbatore L a C o n g r é g a t i o n   La communauté de CHEVILLY-LARUE SOMMAIRE SOMMAIRE